EGEE Aquitaine fête ses 30 ans

Fête des 30 ans au Bouscat, animé par l’ intervention d’Alain MATECHCOWITSH

Lundi 25 Novembre 2013 dans les salons de l’Ermitage – Compostelle au Bouscat une centaine de personnes invitées, a participé à cet anniversaire, répartie à parts égales entre les partenaires qui nous confient des missions, et les conseillers EGEE Gironde auxquels s’étaient joints les Délégués Départementaux de l’Aquitaine avec la présence de Bernard ABRAHAM Président

Cette manifestation outre la célébration de cet anniversaire avait pour thème : « Trente ans de transmission d’expérience par des seniors bénévoles : une réalité ? » Daniel CUVELLIER Délégué Régional ouvre la réunion et remercie : · Patrick BOBET Maire du Bouscat pour avoir mis à la disposition d’EGEE les superbes installations, · Les partenaires publics et privés, qui par leur présence aujourd’hui, témoignage des liens existants entre les différentes structures et EGEE Aquitaine, présente les excuses de ceux qui n’ont pu venir, notamment la Ministre déléguée chargée des personnes âgées et de l’autonomie, Le Président du Conseil Régional, le Président de la CUB, le Président du Conseil Général, le Maire de Bordeaux représenté par Wanda LAURENT Conseillère Municipale déléguée à l’économie. · Il remercie également Le Président National d’EGEE Bernard ABRAHAM accompagné de son viceprésident Jean Jacques MORA et tous les conseillers présents qui par leur engagement et leur participation à de nombreuses missions assurent la pérennité de l’Association. Jean Pierre BELLOC en tant qu’animateur donne la parole à Bernard ABRAHAM. Intervention de Bernard ABRAHAM Président National Bernard ABRAHAM dit tout le plaisir qu’il a de se trouver en Aquitaine et plus particulièrement à Bordeaux à l’occasion du 30ème Anniversaire, parmi les nombreux partenaires qu’il remercie de leur confiance, et adresse aux conseillers ses félicitations pour leur implication dans les nombreuses missions que conduit la région Aquitaine et pour l’organisation d’une telle manifestation. Il aborde ensuite les grandes étapes du développement d’EGEE au cours des 30 dernières années, et précise que les résultats obtenus, notamment dans l’accompagnement des porteurs de projet de création d’entreprise, et cela grâce à l’engagement sur le terrain des conseillers, ont été reconnus dans le rapport du Commissaire Général à l’investissement, Louis GALLOIS, sur le pacte pour la compétitivité de l’industrie Française. Intervention de Daniel CUVELLIER Délégué Régional Aquitaine (en bas de page le PowerPoint complet de sa présentation) Daniel CUVELLIER présente un flash (2012) sur la situation de la Région EGEE Aquitaine créée en 1988 et poursuit par une analyse des principales activités des 5 dernières années dans les secteurs de l’Entreprise (57%), de l’Emploi (22%) et l’Education (21%).

Intervention d’Alain MATECHCOWITSH (en bas de la page le Powerpoint de la présentation)

Jean Pierre BELLOC présente le parcours d’Alain MATECHCOWITSH et l’invite à prononcer sa conférence sur le thème : Comment partager les valeurs entre la génération dite de la « Tradition » (50 ans et +) et la génération dite du « Bricolage » (20/30 ans) . Quels liens ? Quelles approches ? Quelles méthodes ? Après une présentation des caractéristiques et des valeurs portées par les deux générations qui sont aux deux bouts de la chaine, la génération dite de la « Tradition » et la génération dite du « Bricolage », Alain MATECHCOWITSH démontre qu’il existe un écart important entre ces deux générations qui ne partagent pas les mêmes valeurs et tente d’éclairer l’auditoire sue ce qui peut les rapprocher.
- La transmission du savoir-faire est possible pour les métiers dit du « geste » pour l’essentiel les métiers de l’artisanat.
- La transmission du savoir-faire est plus aléatoire, voire peu crédible pour les métiers dit « intellectuels » car :
- Il faut comprendre l’univers dans lequel agit cette génération dite du « bricolage » (univers numérique) et la nécessite de la part des conseillers EGEE de se former et de s’équiper
- La compétence technique appartient aux jeunes et pas aux anciens
- L’expérience des anciens n’est pas transposable en l’état. Il conduit ainsi les conseillers EGEE à réfléchir sur la « passion de transmettre », et propose de remplacer transmettre par « échanger », car les jeunes ont autant à partager avec les anciens que l’inverse. En conclusion Alain MATECHCOWITSH n’est pas pessimiste car il croit aux échanges entre les générations, mais ne cache pas que les jeunes vont devoir affronter un univers concurrentiel dur, mondialisé, pour lequel ils ne sont pas forcément préparés, mais ils disposent de grandes capacités d’adaptation.

Débat avec la salle Jean Pierre BELLOC pose à Bernard ABRAHAM la question 30 ans bel âge pour une association de seniors retraités, mais qui nécessite vraisemblablement un renouvellement permanent des conseillers pour le maintien des compérences Quels sont les critères d’adhésion pour un nouveau conseiller ?

Bernard ABRAHAM donne quelques critères nécessaires : la motivation, la transmission de compétences, l’engagement pour mener des missions dans le respect de la déontologie, la disponibilité, l’esprit d’équipe. Est-ce suffisant non, même si un renouvellement de conseillers peut permettre le maintien des compétences, une remise à niveau permanente est nécessaire.

Christophe KORCZENIUK Directeur Régional de la Fondation des Apprentis d’Auteuil en s’adressant à Alain MATECHCOWITSH trouve à travers ses propos une approche des jeunes qu’il ne partage pas complètement. Son expérience depuis de nombreuses années au contact avec des jeunes qui pour beaucoup sont dans de situations difficiles, le conduit à être plus modéré quant aux comportement des jeunes, à leurs attentes et à la relation qu’ils peuvent avoir avec les anciens. Peut être est-ce le fait que ces jeunes sont préparés à exercer des métiers dit du « geste ».

Alain MATECHCOWITSH ne le dément pas, son approche s’adressait plus à des jeunes en formation universitaire ou grandes écoles. En conclusion Bernard ABRAHAM intervient pour demander aux conseillers de ne pas se décourager, car il reste encore pour EGEE vis-à-vis des personnes qui n’appartiennent pas à la génération dite de du « bricolage » un champ d’action et d’accompagnement que se soit dans les projets de création d’entreprise, que dans la recherche d’un emploi.

Cela n’empêche pas de réfléchir sur la « passion d’échanger » à la place de la « « passion de transmettre.

Daniel CUVELLIER invite les participants à partager un cocktail servi dans le salon qui jouxte la salle de la conférence.

_








_






_






_

_ _


_

PDF - 572.4 ko
Presentation MATECHCOWITSH
PDF - 523.4 ko
Presentation EGEE Aquitaine
Espace
Conseiller
EGEE
dans la presse
EGEE dans la presse
EGEE
dans les régions
amazon
android
bitly
blogger
dnn
drupal
ebay
facebook
google
ibm
ios
joomla
linkedin
mac
magento
pinterest
samsung
twitter
windows
wordpress
youtube
Bootstrap Slider
Accessibilité|Crédits|Mentions légales|Plan du site