L’ I.T.I.I

EGEE au service des apprentis-ingénieurs de l’ITII Bourgogne

Siège de l' ITTI à Auxerre

Qu’est-ce que l’ITII Bourgogne ?

L’Institut des Techniques d’Ingénieur de l’Industrie (ITII) de Bourgogne, dont le siège est à Auxerre (89), est une association de partenariat entre la Maison de l’Entreprise – ANIFOP (représentant la Profession Métallurgie de Bourgogne) et l’Université de Bourgogne, dont le but est de développer des formations supérieures diplômantes en alternance dans le domaine industriel. Elle porte notamment la première formation d’ingénieurs en apprentissage habilitée par la Commission des Titres d’Ingénieurs, en septembre 1990. Initialement autorisée pour 15 apprentis, elle s’est rapidement développée pour atteindre des promotions de 50 à 60 apprentis dans la filière Génie Industriel (basée à Auxerre, en partenariat avec l’UFR de Sciences et Techniques), et maintenant une trentaine dans la nouvelle filière IRIT (Ingénieur en Reconception par l’Innovation Technologique) ouverte en 2010 à Nevers (partenariat avec l’ISAT).

Les jeunes, titulaires d’un diplôme bac + 2 (majoritairement DUT et BTS), recrutés par une stricte sélection sur dossier et entretiens, sont signataires d’un contrat d’apprentissage de 3 années avec une entreprise industrielle. Plus de la moitié de ces entreprises sont situées hors de la Région, ce qui souligne la réputation acquise par cette formation au plan national. A noter que les diplômés seront embauchés par l’entreprise d’accueil pour environ la moitié d’entre eux, les autres trouvant un emploi dans un délai moyen inférieur à 3 mois.

Le cursus des apprentis se déroule en alternance, selon un rythme long, les séquences académiques et en entreprise étant d’une durée de 6 à 8 semaines minimum, avec une séquence terminale de près de 9 mois en entreprise pour la réalisation du projet de fin d’études (PFE). Les objectifs principaux des différentes séquences en entreprise sont fixés par l’Ecole, avec des jalons obligatoires, assurant ainsi une progression identique pour tous les apprentis ; les objectifs doivent être atteints à travers des projets proposés par l’entreprise, sous la responsabilité du Maître d’Apprentissage.

Quelles sont nos missions ?

La Maison de l’Entreprise – ANIFOP, maître d’œuvre de la formation en alternance, se doit d’assurer le lien permanent entre les différents lieux et acteurs de la formation, pour s’assurer notamment que les objectifs des séquences en entreprise sont bien compris et suivis, et, le cas échéant, « tirer le signal d’alarme » si des dysfonctionnements sont mis en évidence. Mais l’évolution des effectifs au cours des dix dernières années ne permet plus au personnel permanent de la ME-ANIFOP d’assumer cette charge. L’organisme a donc fait appel, il y a près de 10 ans, à l’association EGEE pour l’aider dans cette mission importante. Une convention, renouvelée chaque année, définit clairement le rôle des Conseillers impliqués, dans le respect des compétences de l’Association.

Les missions ainsi dévolues sont de deux types :

1. Le suivi individuel des apprentis par une « visite » sur le site industriel au cours de la 1ère puis de la 2ème année du cursus (en 3ème année, le PFE est suivi par deux membres de l’équipe pédagogique de l’ITII). Pour des raisons pratiques et économiques, en 1ère année, la visite se traduit le plus souvent par un entretien téléphonique d’une heure avec l’apprenti et son tuteur (une fiche d’évolution et d’évaluation ayant été préalablement remplie par ce dernier). En 2ème année, par contre, la visite sur le site industriel, d’une durée moyenne de 3 heures, en présence de l’apprenti et du tuteur, est obligatoire. Dans les deux cas, l’objectifs du Conseiller est de faire le point sur l’évolution du jeune, à la fois dans son niveau d’intégration à l’équipe, et dans sa progression relativement au niveau d’exigence imposé par les objectifs de la séquence. C’est aussi l’occasion de préciser certains points éventuellement mal compris par l’apprenti et/ou le tuteur par rapport aux objectifs en question, de discuter de la suite du cursus, de constater d’éventuels problèmes de communication entre apprenti et tuteur … voire de rappeler l’un ou l’autre à ses obligations dans le cadre légal de l’apprentissage. A l’issue de chaque action, un compte-rendu est adressé par le Conseiller à la Direction des Etudes de l’ITII ; cette dernière interviendra directement dans le cas où des problèmes auraient été mis en évidence.

2. La participation aux soutenances des rapports (hors Jury final du PFE) : à l’issue de chaque séquence (ou groupe de séquences), l’apprenti remet un bref rapport écrit, établi selon un cahier des charges très précis, et doit faire une présentation orale (10 à 20 minutes avec PowerPoint©) devant un jury de deux personnes, un membre de la Direction ITII et un Conseiller EGEE (qui participe donc à l’évaluation au moyen d’une grille adaptée). Le plus souvent, le Conseiller est retenu pour une demi-journée de soutenances, regroupant 5 à 7 apprentis (dont il a lu préalablement les rapports).

Bien entendu, les Conseillers des Missions EGEE-ITII. Tous les documents nécessaires leur sont également accessibles via le site extranet de l’Ecole. Précisons que ce type de missions ne requiert pas de compétences techniques spécifiques de la part du Conseiller, mais une bonne connaissance générale du fonctionnement d’une entreprise industrielle, une volonté affirmée de donner un coup de main à des jeunes souvent extrêmement motivés (EGEE est là pour ça !), et surtout … une bonne dose de bon sens !

Quel est notre bilan ?

Initialement limitée à des conseillers de l’Yonne, l’action d’EGEE auprès de l’ITII Bourgogne est devenue rapidement régionale, d’une part du fait de l’ouverture de la filière IRIT à Nevers, d’autre part du fait de la localisation des entreprises d’accueil des apprentis. A l’heure actuelle, 8 conseillers sont impliqués activement : 2 dans l’Yonne, 2 dans la Nièvre, 4 en Côte d’Or. Notre bilan pour l’année 2014 est conforme au prévisionnel de la convention (et à peu près stable depuis 2 ans) :

- 53 visites d’apprentis de 2ème année sur leur site industriel (la grande majorité en Bourgogne et les régions adjacentes : Ile-de-France, Centre, Val de Loire, Rhône-Alpes, Franche-Comté, Champagne, Lorraine et Alsace),

- 37 entretiens téléphoniques en 1ère année,
- 27 demi-journées de jurys de soutenances,
- un « chiffre d’affaires » (facturation forfaitaire des interventions) de près de 8.000 €, non compris la facturation des frais de missions (pour un montant à peu près équivalent).

Le prévisionnel pour 2015 est estimé à la même hauteur, compte tenu des effectifs d’apprentis.

Et demain ? La Maison de l’Entreprise – ANIFOP nous a confirmé sa totale satisfaction des services apportés par les Conseillers EGEE, et donc le maintien de son engagement pour l’avenir. Mais la charge est lourde ! Les difficultés que nous avons rencontrées cette année du fait du retrait (bien involontaire) de deux collègues du 89 ont pu être levées in extremis grâce à l’intervention de collègues du 21 (encore merci à eux !). Nous avons donc besoin, comme partout, de nouvelles bonnes volontés … N’hésitez pas à nous contacter si vous êtes intéressés par ces actions, c’est un véritable enrichissement au contact de jeunes qui en « veulent » vraiment !

Bernard Bobin.

Les conseillers impliqués dans ces actions :

BAUDRY Gilles BOBIN Bernard * BURILLARD Denis COMMAILLE Jean Paul HENRI Jean-Marc PETIGAS Alain ROBERT Alain ROUX Denis

* Responsable des missions ITII (bobinb@orange.fr)

Espace
Conseiller
EGEE
dans la presse
EGEE dans la presse
EGEE
dans les régions
amazon
android
bitly
blogger
dnn
drupal
ebay
facebook
google
ibm
ios
joomla
linkedin
mac
magento
pinterest
samsung
twitter
windows
wordpress
youtube
Bootstrap Slider
Accessibilité|Crédits|Mentions légales|Plan du site